Gau un Griis
Français
Allemand
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
Oui, je parle Platt !
                   

Der Viez

Dans la région où l’on parle le francique mosellan et le luxembourgeois on boit une boisson que les autres régions germaniques de France et de « Navarre » ne connaissent pas, du moins pas sous notre appellation. Il s’agit du « Viez » (prononcé fiitz en français), les dictionnaires spécialisés le traduisent par « Apfelwein » (vin de pomme ou cidre). Follmann dans son « Wörterbuch der deutsch-lothringischen Mundarten », plus prudent, le traduit par « Obstwein » (vin de fruits). Il a raison d’être moins précis. Il serait en effet imprudent d’appeler « cidre » cette boisson faite avec les pommes et les poires de notre « région saar-lor-lux ». Celui qui connaît le cidre normand ou breton ne peut pas s’habituer au Viez et vice et versa. Le Viez est au cidre normand ce que notre Schnaps est à l’anisette ! Il est vigoureux, âpre et a du caractère. La première gorgée remet les idées en place tout en donnant l’impression de rétrécir considérablement la surface de la bouche. Après quelques grimaces on finit par s’habituer et par aimer…

Autrefois dans pratiquement toutes les maisons villageoises on faisait du cidre aux alentours de la Toussaint: quatre paniers de pommes locales pour un panier de poires tout aussi locales. Le tout était moulu, pressé, mis en tonneau et laissé en fermentation. Une ou deux semaines avant Noël, la consommation commençait et le Viez accompagnait tous les repas et ceci jusqu’au milieu de l’été. Sa valeur gustative variait selon les maisons et la propreté des tonneaux. Le Viez qui n’était pas bu était transformé en « Bierenschnaps » (Schnaps de poire), c'est-à-dire qu’on le rajoutait au « Balch » (moût de poire), ce qui augmentait considérablement le rendement

Bien que moins intensivement qu’autrefois, le Viez est toujours fabriqué et bu dans la région de Bouzonville et de Sierck. Dans la proche Sarre (région de Saarlouis et Merzig) il existe une « Viezstrasse » (route du « cidre ») comme ailleurs il existe une « Weinstrasse ». Et le Viez fabriqué industriellement à Merzig est vendu dans toute l’Allemagne et fait même le bonheur de nombreux lorrains qui peuvent ainsi boire leur boisson emblématique tout en s’épargnant un travail fastidieux.

Le mot « Viez » vient du bas latin « vice » qui signifie « à la place de »; il faut sous-entendre « vinum » (vin). Le mot à la même origine que « Vize » dans le sens de « Vize-Président » (vice président). Le Viez est donc ce qui est bu à la place du vin. C’était pour ainsi dire le vin du pauvre ou du moins de celui qui n’avait pas de vignes.

Dans de nombreux bistrots et restaurants de la région de Trèves, Saarburg, Merzig on propose du Viez dans une Viezpott (cruche de 50 cl) ou Viezpettchen (cruche de 25 cl). Sur le « Gau » sarrois et lorrain un ivrogne est encore quelquefois désigné par le terme de « Viezpatté » ou « Viezbaddi » (traduction approximative : « parrain la cidre »). Viez a donné le verbe viezen qui signifie ironiquement « parler le dialecte du coin ». Quand on boit du Viez, la bouche se contracte… et les méchantes langues pensent que le même effet se produit lorsque nous parlons le francique mosellan. Mais c’est parce qu’ils ne nous comprennent pas ! « So wéi der Viez, és us Sprooch herb un kräftich » (tout comme le viez notre langue est âpre et vigoureuse).

Et pour terminer sur une image plus délicate : d’une grand-mère toute ridée on dira « se és verschròmpelt wéi en Viezappel » (elle est ridée comme une pomme à cidre).

Kalenner

Mendach, 26 Juni 2017

Bild em Mond... Image du mois

Juni

Juni (juin)

Wat és loss... Evènements

Spréchwort... Dicton

"Kémmt der Mierz wéi en Léw, gétt er wéi en Lam; kémmt er wéi en Lam, dann gétt er en Léw."

Spétzname... Sobriquet

Zimming (Zimming)
Zimming

Fénnen us of Fratzbuch
Gehn us noo of Twitter
Ohne Wuertzeln és nii keen Baam gewasst !